chapitre 14 : les imprévus

Publié le par Francis Creg / Martine / Nadine

 

Quelques jours se sont passés, consacrés à l’organisation de la nouvelle colonie, mais aussi à des imprévus qui ont plongé la bâtisse 70 dans la tristesse.

Ce matin, c’est Jacinthe Héxupéritte, la messagère aviatrice chargée de distribuer le courrier dans le Rucher des 800, qui est chargée d’aller porter à Minidoubs une invitation à se rendre tout de suite à la bâtisse 70.

Il s’est donc préparé aussitôt, s’est rendu à l’endroit où a été rangée sa minimoto solaire, c’est à dire sous une bouse de vache, alors il a pensé à se faire accompagner par quelques mouches à miel très gourmandes et pas difficiles pour nettoyer son véhicule.

Ensuite, étant pressé et le trajet étant assez court, il l’a effectué sans casque, au risque d’être arrêté par la Commissaire Maigrette chargée de la sécurité et des infractions ruchères.

Il est accueilli par, ce n’est pas du tout habituel, un faux bourdon différent des autres, assez maniéré et au comportement très abeillisé.

 

« Ahhttp://idata.over-blog.com/3/01/35/44/gif/animaux/insecte/abeille/abeille_pt-18.gif, là, là ! Bonjour joli minigoss, que tu es mignon ! Moi je m’appelle Robert, mais tout le monde ici m’appelle Tata Bébert…

Minidoubs - Deuxpi



- Enchanté Mademoi… Je veux dire Monsieur ! répond Minidoubs, un peu gêné.


- On m’a chargée de t’accueillir, mais c’est quelqu’un d’autre qui va te mettre au courant d’évènements tragiques.


- J’ai peur du pire !… Que s’est-il passé ?


- Majesté ! Minidoubs est arrivé, répond Robert à la Reine qui s’approche.

REINE MAYA

- Bonjour Minidoubs ! Bienvenue dans la bâtisse 70.


- Bonjour Madame ! Je veux dire Majesté, mais Maya anciennement 17 n’est pas là ?


- Hélas non ! Je te l’annonce un peu brusquement : elle est décédée hier matin… Alors il a fallu sacrer rapidement une nouvelle Reine selon le Protocole que, paraît-il, tu connais. Je me présente donc : Majesté New-Maya…. Oui ! On s’est mises à l’anglais et on n’utilise plus de numéro.


- Je me doutais que quelque chose de grave était arrivé… Avec son âge assez avancé, la fatigue de l’exil et l’installation dehors dans un arbre comme on me l’a expliqué, elle a dû se fatiguer beaucoup trop.


- Oui ! Mais elle se doutait peut-être de ce destin inévitable, alors elle est quand même sortie pour un ultime accouplement, elle a pondu ici tout juste en arrivant, c’est sans doute cela qui a précipité l’issue fatale… Enfin ! C’est la vie, et chez nous, hélas, c’est la routine. Nous appelons notre civilisation la ‘’ S.D.V.L ‘’ qui signifie : ‘’ Société à Durée de Vie Limitée ‘’

abeille

- Je pourrais voir Georgette et ses copines et j’aimerais visiter la maternité…


- Josiane ! Viens tout de suite ! ordonne la nouvelle Reine.

- Salut Minidoubs ! Excuse-moi, j’ai pas la forme…


- Allons bon !… Qu’est-il encore arrivé ?


- Eh bien !… Je dois te dire… Enfin !… Il faut que je t’annonce le décès de Georgette…

Minidoubs-et-georgette

- C’est pas possible !… Elle était toujours en pleine forme, encore valide et à la fleur de l’âge, comme disent les humains.


- Pourtant, elle aussi a mal vécu l’exil, et ce qui lui a fait le plus de mal, c’est le décès de Maya 70 qui, hélas, n’aura pas porté longtemps son nouveau nom. Alors, aussitôt après la cérémonie des obsèques, elle a eu une crise d’étouffement des mandibules… Bon ! Il faut qu’on se change les idées : avec Marion, Alice, Patricia et Mélanie, nous allons donner à manger à nos nouvelles larves et on va te montrer ton studio…. Il y a encore beaucoup de niveaux et étages disponibles, on t’a préparé la cellule 315, elle est calme et bien placée au 5ème étage du premier bâtiment…


- Alors je ne vais pas trop m’attarder, ces émotions m’ont fatigué… »

 

 

À suivre chapitre 15 : le départ

Commenter cet article